Mordue des nouvelles tendances, Justine Brouillette décide de se laisser guider par sa passion de la mode par le biais de l’univers des réseaux sociaux. Comptant aujourd’hui plus de 25 000 abonnés sur son compte Instagram, la jeune Trifluvienne ne cesse d’ajouter des cordes à son arc en créant, notamment, un tout nouveau site internet où elle vous partage son amour de la mode. Elle m’a accueillie dans le confort de son chez soi et s’est livrée en toute authenticité.

 

Qu’est-ce qui t’a poussée à devenir créatrice de contenu?

 

Quand j’ai terminé mon baccalauréat en marketing, je ne savais pas trop ce que je voulais faire. La seule chose qui était claire dans ma tête, c’était que je ne voulais pas travailler dans un bureau. J’avais déjà commencé à rendre mon Instagram plus professionnel. Je voulais le rendre plus joli en ajoutant fréquemment des photos de qualité. Surtout, j’ai commencé à présenter de plus en plus la mode sur ce réseau, parce que c’est ça qui me passionne.

 

C’est là que je me suis dit que je pourrais pousser encore plus loin mon compte Instagram. J’avais déjà un bel engagement de mes abonnés et les gens me demandaient fréquemment des conseils à propos de quoi porter avec quelle pièce de vêtement. Je pense que c’est vraiment de là que l’idée est partie.

 

Est-ce que ça s’est fait plus au hasard ou c’était déjà ton objectif dès le départ d’en faire ton travail?

 

Oh, mon Dieu, c’est une bonne question! Je pense que c’est venu avec le temps. À la base, c’était vraiment juste une passion. Quand j’ai créé mon Instagram, ce n’était vraiment pas mon intention d’arriver à être rémunérée par le biais de mon contenu. Au contraire, je ne comprenais même pas comment ça fonctionnait. Alors, je crois que c’est un peu des deux, un peu de hasard et un peu de planification.

 

Comment en es-tu venue à un faire un travail et à obtenir des rémunérations?

 

Au début, je présentais mes publications pour le plaisir. À un moment donné, il y a des petites compagnies, des startups, qui ont commencé à m’approcher en m’offrant de leurs produits gratuitement. Donc, ça a commencé comme ça, des petits posts ici et là sans rémunération concrète. C’est ça qui est délicat en commençant, car ce ne sont pas les produits gratuits qui m’aident à payer mes choses. Je mets beaucoup de temps sur chacune de mes publications et je m’applique énormément sur mon contenu sans être réellement payée. Mais en même temps, il faut bien commencer quelque part.

 

On sait que la place des réseaux sociaux est très importante dans ta vie professionnelle. Comment y gères-tu ta vie personnelle?

 

En fait, je ne montre pas beaucoup de ma vie personnelle. Parfois, je me dis que je devrais peut-être le faire, parce que les gens sont vraiment intrigués par ma vie privée. Chaque fois que je publie une photo avec mon copain, il va y avoir automatiquement plus de likes. Mais, ce ne serait pas naturel pour moi et je serais un peu gênée d’aller au centre d’achats, par exemple, et de commencer à me filmer. Je me demande si je veux vraiment m’embarquer là-dedans. Je travaille déjà toute la journée sur mes réseaux sociaux, si je publiais en plus ma vie perso, il n’y aurait jamais de coupure.

 

Est-ce que tu te vois exercer ce métier toute ta vie?

 

C’est drôle parce que j’ai eu cette réflexion cette semaine. En ce moment, c’est une période où j’ai un petit down. Dans le sens où j’ai de la difficulté à m’épanouir là-dedans, si on peut dire ça comme ça. Il me manque un petit quelque chose. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, mais présentement, si je pense à moi à l’âge de 40 ans, c’est impossible que je fasse encore ce métier. Ça pourrait rester un à-côté, mais ça ne sera pas mon revenu principal. Oui, c’est plaisant de créer du contenu, mais j’aimerais créer quelque chose qui m’appartiendrait à moi, probablement que ce serait encore dans le milieu de la mode. Hier, je pensais à mon métier… Si je me faisais pirater mon Instagram, il arriverait quoi? C’est mon principal revenu. C’est ça qui est un peu fou, le fait de dépendre de cette plateforme plutôt incertaine.

 

Le métier d’influenceur est assez récent, comment vis-tu avec cette réalité?

 

Ça peut paraître étrange, mais expliquer mon travail, c’est toujours difficile. Lorsque j’arrive dans un nouveau milieu, je ressens toujours un malaise quand je dois expliquer ce que je fais. Les autres générations ne comprennent pas nécessairement ce nouvel aspect du marketing et des communications. Il y a souvent du jugement de la part de ces personnes, mais en même temps, on ne parle pas assez de cette nouvelle forme de marketing d’influence.

 

Mis à part les réseaux sociaux, qu’est-ce qui te passionne?

 

La rénovation! Sérieusement, ça me passionne vraiment. Si j’avais énormément d’argent, j’achèterais une vieille maison pour ensuite la rénover et la revendre. C’est lorsque j’ai vu une émission avec Sarah-Jeanne Labrosse sur tout.tv, où elle faisait exactement ça, que j’ai eu le déclic. Je me suis dit : « Ça, c’est le genre de business qui m’allume! » J’aime aussi l’aspect décoration. Par exemple, je change fréquemment mon studio de décor, j’adore ça!

 

EN QUELQUES MOTS…

 

Tu ne quittes jamais la maison sans…

 

Mon cellulaire… Évidemment!

 

Ton accessoire mode du moment…

 

Les boucles d’oreilles rondes de style vintage.

 

Ta saison préférée niveau mode…

 

Printemps/automne. C’est le moment où nous ne sommes pas encore recouverts d’un gros manteau d’hiver qui cache complètement notre look. Ce sont aussi les saisons idéales pour faire du layering.

 

En ce moment, tu rêverais de…

 

D’avoir ma propre maison. J’ai vraiment hâte d’être rendue à cette étape-là.

 

Les incontournables à avoir dans ta garde-robe…

 

Un t-shirt blanc basic et une paire de Mom jeans. Puis, c’est certain que ça dépend toujours de la saison, mais je dirais aussi un Perfecto.

 

La couleur à surveiller pour le printemps et l’été 2019… 

 

Les couleurs néon. Il faut faire attention, ces couleurs ne vont pas à tout le monde. Mais il y a quand même la possibilité de les porter via des accessoires.

 

 

Vous pouvez retrouver Justine sur différentes plateformes :

  • Sur son site internet, www.justinebrouillette.ca/
  • Sur Instagram, @justinebrouill
  • Sur le blogue Look du Jour
  • Sur sa chaîne YouTube