L’épicerie et le logement sont seulement deux exemples de dépenses obligatoires, mais à combien se chiffrent vos paiements mensuels? Respectez-vous la règle d’or soit moins dépenser que votre revenu? Depuis six ans, la dette moyenne des consommateurs québécois (sans hypothèque) a bondi de 73 %, passant de 10 443 $ à plus de 18 000 $.

Qu’arrivera-t-il si demain votre vie change du tout au tout? Si vous apprenez l’arrivée d’une maladie incurable ou si vous devez arrêter de travailler quelques semaines pour une raison X? Je mentionne une maladie incurable, mais d’une façon plus positive, c’est peut-être l’arrivée de bébé qui modifiera votre rythme de vie ou encore l’envie de prendre une retraite précaire. 

Avez-vous prévu un plan B pour les paiements? 

Êtes-vous le pilier financier de votre maisonnée? Vous avez peut-être déjà essayé de planter un vingt dollars afin qu’il pousse et génère un revenu... Ici, ma terre n’est pas favorable!

Sincèrement, en prévoyant l’imprévisible avec votre conseiller en sécurité financière ou votre planificateur financier, le stress et la pression seront bien moindres. Les produits financiers choisis pourront faire les paiements à votre place, vous pourrez alors vous concentrer sur le principal soin : la guérison! Prenez le temps d’évaluer vos besoins avec une personne de confiance. 

Bref, pensez pour demain et surtout demandez de l’aide si les finances ne sont pas votre force. Personne n’est parfait!