À moins d’être complètement coupé du monde extérieur, vous avez probablement entendu parler de la prestation de Beyoncé ce samedi au festival de musique Coachella. Celle-ci passera à l’histoire !

Après un an sans concert, Beyoncé a signé son retour comme elle seule sait le faire. Devant une foule conquise de plus de 100 000 spectateurs, elle a offert, pendant plus deux heures, des chorégraphies stupéfiantes tout en chantant ses plus grands succès.

Accompagnée d’une centaine de musiciens et de chanteurs, la star a été rejointe par quelques-uns des membres connus de son entourage. Son mari, le rappeur Jay-Z, l’a rejointe pour un morceau, mais c’est davantage l’apparition des deux autres membres du groupe Destiny’s Child qui a fait jaser. Le groupe qui s’est dissous il y a plus de dix ans a profité de l’occasion pour interpréter trois de leurs plus grands succès dont la chanson « Say My Name ». Un moment qui a fait hurler les fans !

Photo : Instagram 

Un moment historique

Grâce à sa prestation enflammée de samedi soir, Beyoncé est devenue la première femme noire à être l’une des têtes d’affiche du festival californien. Bien qu’elle fût supposée accomplir cet exploit l’année dernière, elle avait dû être remplacée par Lady Gaga puisqu’elle était enceinte de jumeaux. C’était pour le mieux puisqu’elle est revenue cette année avec une grâce frappante et une mise en scène à couper le souffle.

Nous le savions déjà, mais Beyoncé nous a simplement rappelé samedi soir qu’elle était véritablement la seule et unique Queen B.