Mike Ward, India Desjardins, Normand L’Amour et Michelle Blanc. Qu’ont en commun ces personnes? Elles ont toutes participé à Le Super Matozoïde. Podcast d’opinions, celui-ci connaît une popularité grandissante en Mauricie depuis maintenant quelques années. Diffusée tous les jeudis à 20 h sur les ondes de radioh2o.ca, l’émission d’une durée de 2 h 30 effectue une synthèse de l’actualité en plus de présenter des chroniques captivantes. Pour ceux désirant l’écouter à d’autres moments de la semaine, le contenu est rendu disponible en podcast sur iTunes. 

Après avoir œuvré dans le domaine de la radio pendant quelque temps, c’est en 2012 que Mike Tremblay s’est lancé dans la création de son propre podcast. Ayant travaillé pour la radio CIPC-FM à Port-Cartier et comme chroniqueur pour Radio Pirate, il offre désormais son opinion chaque semaine aux nombreux auditeurs de Le Super Matozoïde. Politique, culture, actualité…, rien n’est laissé au dépourvu par l’animateur. 

À l’ère des médias sociaux, dévoiler son opinion au grand public peut engendrer des polémiques. Mike Tremblay le sait bien, mais insiste tout de même pour le faire. « Donner notre opinion est un de nos droits. Dans la société d’aujourd’hui, nous n’avons plus le contrôle sur bien des choses. J’espère au moins que nous pouvons encore contrôler notre opinion », déclare-t-il. De plus, dans l’optique d’être équitable, Mike invite certaines personnes ne partageant pas nécessairement la même opinion que lui. Dans le cas d’élections, par exemple, Mike souhaite inviter des représentants de chaque parti afin de rejoindre le plus grand nombre possible de gens. « Mon podcast, c’est une radio pour le peuple, faite par le peuple. Il est donc important que des opinions différentes soient représentées », ajoute-t-il.  

Quelques moments marquants

Mike Tremblay reçoit plusieurs grands noms de la scène culturelle et politique du Québec tels que Guy A. Lepage et Denis Coderre. Se faisant sous forme de discussion plutôt que d’entrevue « questions/réponses », les invités se sentent rapidement à l’aise laissant ainsi place à une longue liste d’entretiens marquants. Celui avec Normand L’Amour en fait d’ailleurs partie. Alors qu’il était de passage en 2012, Normand a discuté longuement de sa carrière et de sa vie personnelle. Ayant passé près de 25 ans sous l’œil du public québécois, celui-ci a avoué savoir qu’il était parfois la risée des Québécois, mais qu’il éprouvait malgré cela encore beaucoup de plaisir à pratiquer son métier. Aussi, en novembre dernier, Mike recevait Alain Audet. Le Trifluvien vivant avec l’amyotrophie spinale de type 3, une forme de dystrophie musculaire, s’est entretenu quelques instants avec l’animateur afin de discuter du fait qu’il trouvait quand même le moyen de rire et d’apprécier la vie malgré sa santé en constante dégradation. Le tout a laissé place à une entrevue inspirante. 

Le podcast soufflera bientôt une bougie

Le 16 juin prochain, Mike Tremblay enregistrera sa 200e émission. Pour célébrer le tout, la microbrasserie Dépareillée brassera une bière blonde au poivre qui s’appellera La 200e et qui sera disponible pour une période limitée.