On devrait tous avoir une « play list » pour les moments doux, pour les journées difficiles, pour nous aider à dormir, pour nous stimuler, pour nous apaiser, etc., même nos enfants! La musique est un outil extraordinaire à utiliser. Elle a des vertus positives au niveau cognitif, émotionnel et comportemental. Elle interagit sur le cerveau, le stimule, aide à la concentration (surtout pour les auditifs) et apaise nos émotions. En plus d’être super accessible, elle a démontré ses effets bénéfiques.

Voici 10 façons de l’utiliser dans le quotidien de vos enfants :

 

  • Pour se motiver : lors des performances sportives, pour les devoirs, pour les journées maussades, etc.
  • Pour mieux se concentrer : la musique devient parfois le bruit de fond dont on avait besoin pour mettre le focus à la bonne place.
  • Pour aider à la gestion des émotions : quand les enfants vivent des émotions trop intenses, on peut leur enseigner à prendre soin d’eux en écoutant de la musique. Peu importe leur choix, le but est de les ramener dans un état agréable.
  • Pour aider un enfant qui bégaie : en chantant, il peut réussir à dire ce qu’il veut.
  • Pour performer : saviez-vous que si on fait seulement 4 minutes d’entraînement TABATA, on crée la production de testostérone (l’hormone du courage), ce qui nous amène à être disposé pour donner notre max. (On devrait toujours faire cela avant un examen ou une compétition sportive!)
  • Pour réduire l’anxiété : les enfants qui font de l’anxiété ont besoin de réduire leur quantité d’hormone de stress (le cortisol) pour pouvoir s’apaiser.
  • Pour les dodos : afin de se détendre pour être dans un état propice au sommeil.
  • Pour faire de la respiration consciente : j’utilise beaucoup cette approche avec les cocos qui sont explosifs. On apprend à revenir au calme, à baisser le niveau de cortisol dans son corps tout en respirant. La musique qui accompagne ce moment devient une clé pour la réussite, car lorsqu’il l’entend, son cerveau se souvient et réagit plus rapidement.
  • Pour se défouler lorsqu’on vit des émotions intenses.
  • Pour faire des choses qui nous plaisent moins comme le ménage, sa chambre, la vaisselle, etc.

 

Il est facile de prouver les effets bénéfiques de la musique. Et si en plus, on développe une passion pour un instrument, on crée un « hobby » pour la vie. Ça devient une bouée de sauvetage lors des moments pénibles. N’oubliez pas qu’on a chacun nos goûts et que c’est un bon sujet de conversation avec nos ados. Permettez-leur de mettre leur musique dans la voiture ou dans la maison pour pouvoir partager leurs préférences. Le but du choix de la musique est de répandre ses effets sur notre bien-être en général

Mélanie Charest, Coach familial