DES ACCORDS AUX PARFUMS DES RÉCOLTES

Un rouge italien, pour nos tomates bien mûres transformées en sauce délicieuse!

Ma première découverte coup de cœur, Sassoregale Maremma di Toscana 2016 Code SAQ : 13690127-17.00 $, nous vient du centre italien, de cette fabuleuse Toscane. Plus précisément, je vous amène aux abords de la mer Méditerranée, en appellation Maremma où le chaud soleil et la douceur de la mer font mûrir à merveille le cépage sangiovese. Dans cette cuvée, il en est constitué à 100 %. Ce parfait positionnement géographique donne au raisin un parfait équilibre de maturité, tout est balancé entre acidité et fruit mûr. Le vin s’offre d’un beau rouge rubis invitant. Le nez dégage de beaux arômes de fruits noirs, de viande séchée et une touche de violette. Bref, ça sent très bon et on a envie d’y goûter immédiatement. La bouche a une belle personnalité franche, très caractéristique du cépage, des tannins fins, mais présents, liés à une magnifique et droite acidité, tout cela enveloppé d’un fruit bien souple et pur. Miam, miam, miam, j’en redemande vite un deuxième verre, en accord, sur ma côte de veau sauce tomateS du jardin!

Quand je fais le meilleur pot-au-feu de la rue, vino, vino, svp!

Mon second délice coup de cœur, Vignerons de Bel Air Morgon le Py 2016 Code SAQ : 12693828 - 19,95 $, issu du cru Morgon, commune hyper qualitative en beaujolais, sur le terroir précis de la colline de Py d’où les meilleurs cépages gamay proviennent. « Un BEAUJOLAIS, c’est bien trop léger et mince en bouche », vous me direz avec un sourire narquois! Mais non, voilà ce qui se fait de mieux et à des années-lumière des beaujolais nouveaux! L’AOP Morgon produit des vins de gamay mi-corsés qui offrent toujours une profusion de fruits rouges, bien secs en bouche, juste assez relevés par une trame tannique parfaitement tricotée. Les 250 vignerons de Bel Air nous ont créé un Morgon le Py absolument délicieux sous ce millésime 2016! Le rouge bien violet de ce vin nous fait penser tout de suite aux petits fruits et aux fleurs des champs, les familles aromatiques dominantes de ce vin. La bouche est croquante d’un fruit frais, ficelée par des tannins tout juste assez fermes. Rien de léger, là-dedans! Une pure merveille, servie à 15° C, sur de la viande braisée, un bouillon mi-corsé et des légumes, de votre récolte, cuits à la perfection. Que du bonheur!

Soyez heureux!
Le sommelier sans cravate
Nicolas Médieu