Est-ce que ton enfant est impatient, ne tolère pas les « non », est très insistant lorsqu’il fait des demandes, te dérange et demande ton attention si tu es au téléphone, peut faire une crise s’il doit attendre ou a de la difficulté à faire la file, veut être le premier ou joue à ta place au jeu de société? Peut-être est-il temps de lui apprendre à vivre des délais!

Pourquoi?

Pour permettre à mon coco de se détacher de l’adulte, pour lui permettre d’être une personne à part entière. Cette étape lui enseignera à attendre sans pleurnicher et il sera à l’aise de patienter à l’école lorsque le professeur ne sera pas disponible. On sait que cette habileté est acquise lorsqu’un enfant est capable d’être attentif à ce qui se passe autour de lui.

Si vous reconnaissez votre marmaille, voici quelques trucs pour vous aider :

  • Faites-le attendre le plus souvent possible, de plus en plus longtemps, pour toutes sortes de demandes. Comme parent, c’est à vous de donner le « beat ».
  • Dites-lui que plus il insiste, plus il devra attendre. Plus il est pressé, plus vous ralentirez!

Pour pratiquer cela, vous pouvez faire des jeux de rôles ou des jeux de société.

  • Donnez de l’attention de façon positive. On récompense lorsqu’il fait bien cela par des encouragements, de la valorisation et de la reconnaissance.
  • Apprenez-lui à attendre, à comment faire lorsque vous discutez avec une amie pour ne pas vous interrompre.
  • Augmentez les périodes individuelles de jeu. Par exemple, joue 3 minutes seul ensuite je viens jouer avec toi.
  • La respiration consciente est aussi une belle façon de leur permettre de ralentir. Si vous connaissez la méditation, ça leur fera le plus grand bien.
  • Laissez les enfants désirer, rêver et devoir faire des efforts pour obtenir un résultat.

 

Finalement, il faut cesser d’aller au-devant des besoins de nos enfants. Laissez-les demander ce qu’ils ont besoin. On a tendance à en faire trop pour eux. On fait le souper à 17 h, car on sait que c’est le temps de manger, mais il n’a même pas eu le temps de ressentir la faim que c’est servi! Imaginez que vous avez 15 enfants, que devrait faire votre enfant s’il veut de l’attention ou s’il a besoin d’aide? Les laisser patienter, de temps en temps, c’est aussi leur permettre d’apprendre à trouver des solutions!