Le vendredi 9 février prochain, l’humoriste, acteur et dramaturge québécois Fabien Cloutier sera en spectacle à Trois-Rivières à l’école secondaire Chavigny au profit de l’Association québécoise des écoles festives en théâtre (AQEFT). Il présentera en entièreté son one-man show « Assume ». 

Pour se procurer des billets, rendez-vous à la réception de l’école secondaire Chavigny pendant les heures d’ouverture de l’école (lundi au vendredi 8 h à 16 h). Pour le coût de 35 $, vous aurez aussi droit à une consommation incluse soit un verre de vin de Domaine & Vins Gélinas ou une bière de la microbrasserie Trou du Diable. Un service de bar sera disponible pour les gens désirant se procurer d’autres consommations. À la suite de son spectacle, Fabien se fera un plaisir de prendre un verre avec le public. 

L’équipe du MAG2.0 a profité du passage de l’humoriste à Trois-Rivières pour discuter avec lui de sa carrière et de ses projets. 

De quoi traite ton one-man show Assume? 

Dans Assume, je parle de nos manies et de nos façons de consommer au Québec. Contrairement à quelques humoristes, je ne parle pas d’un sujet en particulier. Je m’attarde plutôt à raconter des anecdotes avec humour et incite les gens à se questionner sur nos habitudes. Mon passé de dramaturge et de comédien paraît lorsque je raconte les anecdotes, mais outre cela, il n’y a pas vraiment d’éléments de théâtre présents dans Assume. Il s’agit vraiment d’humour. 

Qu’est-ce que tu assumes dans la vie?

J’assume tout ce que je fais et ce que je pense dans toutes les sphères de ma vie. J’assume les directions que je prends en tant que créateur. C’est important d’assumer (rires). J’ai choisi ce titre pour passer un message aux spectateurs. S’il faut grafigner un peu, je n’hésite pas à le faire et ça peut surprendre les gens.

Pourquoi est-ce important pour toi d’aider l’AQEFT?

En étant impliqué dans l’AQEFT, j’ai vu de près l’effet que l’association pouvait avoir sur la vie des jeunes. En permettant à des groupes de théâtre de voyager partout à travers le monde, elle change les mentalités et les préjugés qu’ont les jeunes par rapport au théâtre. Elle permet aussi de créer des rencontres et influence parfois les jeunes à faire carrière en théâtre. Si je peux donner un peu, je suis très content de le faire.

À quoi peut-on s’attendre de toi dans le futur?

Outre les dix représentations d’Assume qu’il me reste à faire, j’aimerais poursuivre le théâtre. Ces dernières années ont été particulièrement occupées au niveau professionnel donc une petite pause serait la bienvenue pour l’instant. 

Les billets sont en quantité limitée. Dépêchez-vous de vous rendre à l’école Chavigny le plus rapidement possible!