Une des astuces les plus appréciées de chacun de nos enfants est d’avoir accès à un moment régulier, programmé juste pour lui avec un de ses parents. Oui oui, un temps mis à notre horaire de fou qui est garanti et spécifiquement pour lui.

Pourquoi?

Tout simplement parce que c’est un moment de connexion! Quand on se sent apprécié et que l’on perçoit que l’on compte pour l’autre, on se sent important et c’est bon pour notre estime.

De plus, si notre enfant a besoin de plus d’attention ces temps-ci, ce moment précieux permet de reporter la satisfaction du besoin de façon respectueuse : « Je ne peux pas tout de suite, mais c’est une excellente idée pour notre moment de ce soir. J’ai hâte! »  Notre coco sait alors qu’il a été entendu et on diminue les frustrations.

On ne sait pas toujours combien de temps on devrait allouer pour ce moment, alors voici une petite idée de ce que ça pourrait être. Bien entendu, chaque enfant est différent, mais chose certaine, ils en ont tous besoin. Seules la durée et la fréquence peuvent varier.

  • Avant 2 ans : À cet âge, le temps est plus abstrait donc le simple fait d’être dans le moment présent et dans le plaisir avec vous ça lui suffit. 
  • Entre 2 et 6 ans : Un minimum de 10 minutes par jour seul à seul avec son parent est essentiel. Ça lui permet d’avoir l’opportunité de s’accrocher, s’il a une mauvaise journée, au fait qu’il aura droit à ce moment.
  • Entre 6 et 12 ans : Les moments privilégiés vont s’espacer graduellement. Mais, comme vous connaissez votre enfant mieux que quiconque, vous pouvez adapter le tout. Toutefois, je conseille un minimum de 30 minutes par semaine.
  • À 12 ans et plus : 30 minutes par semaine sont bien aussi, mais les moments peuvent devenir plus aléatoires vu leur emploi du temps. Si votre enfant n’a pas le goût, vous pouvez peut-être lui dire que c’est vous qui en avez besoin! (Il faut parfois être rusé avec ces ados, hihihi).

Peu importe l’âge, je veux préciser que ce temps dédié ne peut pas être enlevé à cause d’un comportement inapproprié ou d’une mauvaise attitude. Ce n’est ni une récompense ni un privilège, c’est un moment essentiel pour votre relation et pour l’épanouissement de votre coco.

Finalement, dites-vous que ces moments sont là pour vous rappeler qu’avoir des enfants, c’est avant tout, un bonheur!