Bientôt, les rues seront envahies de guirlandes colorées et de lumières aveuglantes. Les chaînes de radio passeront en boucle « Vive le vent » et « Le petit renne au nez rouge » pendant des semaines. Les réunions d’amis et de famille se multiplieront tandis que les heures de sommeil diminueront considérablement. Vous l’avez deviné, ce sera le temps des fêtes! Période tant attendue par les petits et les plus grands, les fêtes sont souvent synonymes de joie et de beaux moments avec nos proches. Malheureusement, elles engendrent souvent des actions plus ou moins bonnes pour notre planète. Voici quelques trucs pour un temps des fêtes écolo.

Arbre naturel ou artificiel?

À première vue, les arbres artificiels peuvent sembler le meilleur choix pour l’environnement. En 2016, la valeur des arbres artificiels importés au Canada a été de 61 millions de dollars. Réutilisables et ne détruisant pas nos forêts, opter pour ce type d’arbre peut sembler judicieux. Mais non! Ces arbres ne sont pas recyclables et sont donc très nocifs pour l’environnement. Les arbres naturels, quant à eux, capturent du carbone dans l’atmosphère. De plus, majoritairement, leur culture ne contribue pas à la déforestation puisqu’ils sont cultivés spécialement pour les fêtes. De plus, ils sont recyclables! Un peu plus salissant par contre et faites attention au risque d’incendie!

Des décorations « vertes »

Utilisez des items de la maison que vous avez déjà pour ne pas favoriser la surconsommation. Il suffit d’un peu d’imagination pour transformer de vieux restants du tiroir à bricolage en magnifiques ornements de Noël. Sinon, visitez un magasin de seconde main. Pendant le temps des fêtes, ils regorgeront de décorations uniques et au style vintage. En plus, elles seront la moitié du prix des nouvelles. Essayez le plus possible d’éviter le plastique et optez plutôt pour des matériaux tels que du bois ou du jute qui se recyclent facilement et qui apporteront une touche rustique à votre décor. Même chose pour les emballages-cadeaux. Laissez libre cours à l’artiste en vous pour trouver des alternatives aux emballages en plastique.

Cartes de souhaits personnalisées

En 2009, Statistiques Canada a estimé qu’environ 150 millions de dollars en cartes et en emballages de Noël avaient été dépensés. Il faut savoir que ces produits ont une empreinte environnementale considérable. Optez donc pour des cartes imprimées sur du papier recyclé oui qui sont fabriquées dans votre région afin de réduire le transport nécessaire pour que la carte arrive en magasin. Sinon, confectionnez-en une à partir d’une photo ou de matériel que vous avez à la maison. En 2018, pourquoi ne pas en envoyer une virtuelle? Résultat : aucune empreinte écologique.

On dit non au gaspillage alimentaire!

Chaque année, tellement de nourriture est jetée à la poubelle alors que des millions de gens en manquent. Si vous cuisinez, assurez-vous de connaître le nombre exact de personnes présentes à votre soirée afin de ne pas trop préparer de nourriture. Demandez-leur d’apporter leurs contenants afin qu’ils puissent repartir avec des restants. Pensez à donner la nourriture restante à des familles dans le besoin à travers des banques alimentaires ou des groupes de partage de nourriture sur Facebook.