Pour plusieurs, les fêtes sont synonymes de beaux moments en famille et de nourriture à profusion. Qui n’aime pas manger la bonne tourtière de tante Ginette ou le bon ragoût de boulettes de grand-maman Pauline? Malheureusement, plusieurs familles à travers la province n’ont pas cette chance. Vivant sous le seuil de la pauvreté, plusieurs familles ont de la difficulté à joindre les deux bouts et à passer un temps des fêtes rempli de joie et de beaux souvenirs. Heureusement, il existe des banques alimentaires qui aident à pallier ces situations. Il est toutefois important de leur donner des articles utiles afin qu’elles puissent répondre aux différents besoins et ainsi éviter le gaspillage alimentaire. Voici quelques pistes et suggestions.
  • Valeurs nutritives : une alimentation saine et équilibrée doit contenir beaucoup de protéines. Les banques alimentaires en ont donc constamment besoin. Des légumineuses en conserve, de la viande en conserve, du quinoa sont d’excellents exemples d’aliments riches en protéines qui se conservent à merveille! Outre les protéines, pensez à la valeur nutritive des aliments afin que les familles dans le besoin soient nourries convenablement.
  • Pensez aux nouveaux parents : avoir un enfant est une des plus belles choses qui peut nous arriver. Toutefois, ça peut engendrer beaucoup de dépenses! Pour aider les nouveaux parents, pensez donc à faire le don de couches ou de nourriture pour bébés.
  • Des petites gâteries en cadeau : si les valeurs nutritives sont primordiales, rien ne vous empêche d’offrir quelques sucreries et gâteries en cadeau. Des chocolats, des biscuits, des croustilles sont souvent des luxes que les personnes dans le besoin ne s’offriront pas.
  • Donnez généreusement : il est également possible de faire des dons d’argent afin d’aider les banques alimentaires à subvenir aux besoins des familles défavorisées. Selon banquesalimentaires.org, seulement 3 $ sont nécessaires afin de nourrir un enfant à Noël. Cassez votre tirelire et donnez généreusement.
Quelques suggestions d’aliments :
  • Légumineuses, viandes et poissons en conserve;
  • Pâtes alimentaires et sauces (de blé entier, idéalement);
  • Céréales (contenant des grains entiers et qui ne sont pas trop sucrées);
  • Beurre d’arachide ou d’amande;
  • Soupes en conserve;
  • Gâteries telles que du chocolat et des biscuits.
  • Couches et nourriture pour bébés.
Pour plus d'informations, visitez www.banquesalimentaires.org