LE RHÔNE BOURRÉ DE SOLEIL 

Deux coups de coeur, pour tous les porte-monnaie! 

Mon premier coup de coeur, Ogier Héritages Code SAQ : 00535849 – 14,40 $, est issu d'une maison qualitative rhodanienne qui crée des vins depuis déjà 150 ans, précis et représentatifs du terroir, aussi bien sous des appellations comme Châteauneuf-du-Pape, Lirac, Crozes-Hermitage, etc., que sous des vins en appellations plus simples comme l’AOP régionale Rhône où, là, c'est le vin festif et qualitatif qui parle sous sa version fruits et épices! Le domaine Ogier nous offre avec cette cuvée, un des meilleurs rapports qualité/prix/bonheur/plaisir du répertoire régulier en Rhône de la SAQ! L'étiquette, peut sembler un peu dépassée, moins au goût du jour, ou ringarde selon votre vocabulaire, mais que le « jus » est délicieux dans la bouteille. Le fruit fait boom, dès la mise du nez au verre; ça sent la mûre et la prune, à profusion et dans l'élégance! Pour la suite, ce sont les épices qui s'installent : la garrigue plein le nez (thym, romarin) et l’anis étoilé. La bouche est juste assez charnue, on débute l’univers du corsé sous l’enveloppement des grenache, syrah et mourvèdre. J'aime énormément pour le prix et je l'accorde sur le t'ibs, recette éthiopienne, du livre La cuisine d’Ethné et Philippe, où l'agneau et les épices sont à l'honneur! 

Mon second coup de coeur, Domaine Louis Bernard Vacqueyras 2015 Code SAQ : 13470714 – 24,95 $, provient d’une propriété qui fait son retour à la SAQ et j’en suis très heureux! Sous la marque de commerce Louis Bernard, plusieurs domaines se sont regroupés afin de fournir leur savoir-faire, leurs meilleurs raisins issus de l’agriculture raisonnée ou biologique et ainsi permettre de créer des vins de qualité, représentatifs du terroir, à un prix qui défie toutes concurrences. Ce Vacqueyras du Domaine Louis Bernard, travaillé dans le fabuleux millésime 2015, dans un assemblage 40 % grenache, 30 % syrah, 20 % cinsault et 10 % mourvèdre, est déjà accessible au bonheur complet de la dégustation. Le nez invite à la grande gourmandise, sur les fruits rouges confits (petits fruits des champs), les épices douces et le fin bois bien fondu à la masse. La bouche est pleine et suave, tout est sur le velours et l’enveloppement; belle longueur sur les épices! Un Vacqueyras à ce prix et accessible à boire maintenant et pour les 5 à 6 prochaines années suivant le millésime, j’adore! Pourquoi ne pas tenter l’accord sur un cari de bison ou de boeuf des prés ou sinon, votre meilleur gigot d’agneau. 

Soyez heureux !