Vous caressez depuis longtemps le désir de devenir travailleur autonome ou de gérer une micro entreprise et vous avez enfin trouvé cette idée qui vous donne des papillons dans l’estomac? Sachez que de se lancer en affaires demande beaucoup d’engagement, de connaissances et de préparation. Votre lancement nécessitera du temps, de la discipline et de la planification. Assurez-vous d’abord d’être prêt à faire les sacrifices nécessaires, mais surtout de posséder les caractéristiques d’un bon entrepreneur.

 

Avant même de vous questionner sur le potentiel de votre idée, vous devez vous questionner sur vous-même. Possédez-vous la majorité des qualités nécessaires à tout bon entrepreneur? La persévérance et la détermination sont primordiales, mais elles ne sont pas les seules qualités d’un entrepreneur qui réussira et se démarquera.

 

  • Êtes-vous capable de vous fixer des objectifs à long terme?
  • Êtes-vous en mesure de prendre des décisions en fonction de vos objectifs et de les assumer?
  • Êtes-vous capable de supporter l’insécurité et l’instabilité financière?
  • Aimez-vous gérer des projets?
  • Êtes-vous un bon administrateur?
  • Êtes-vous suffisamment discipliné pour travailler les soirs et les fins de semaine et gérer votre horaire?
  • Savez-vous vous entourer des bonnes personnes?
  • Êtes-vous créatif?
  • Avez-vous confiance en vous-même et en vos capacités?
  • Êtes-vous capable de travailler seul?

 

La BDC offre un test en ligne de 50 questions qui permet d’évaluer votre potentiel entrepreneurial en termes de motivations, d’aptitudes et d’attitudes : https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/boite-outils-entrepreneur/evaluation-entreprise/pages/autoevaluation-mesurez-votre-potentiel-entrepreneurial.aspx.

 

Les sacrifices

 

Sachez que quand vous vous lancerez en affaires, à moins d’un prêt d’une institution financière, vos économies personnelles risquent d’y passer. Êtes-vous prêt à les voir s’envoler en fumée si vous échouez?

 

Sachez que vous travaillerez de longues heures de travail sans être rémunéré et que vous ne serez pas riche après six mois, loin de là.

 

Sachez que, introverti ou pas, vous devrez participer régulièrement à des activités de réseautage pour maintenir votre banque de clients potentiels et faire parler de vous.

 

Sachez que vous devrez suivre toute formation nécessaire pour vous tenir à la page, même quand les clients abondent et que vous n’avez pas le temps.

 

CONSEIL : Faites appel au centre local de développement de votre secteur ou tout autre organisme d’aide au lancement d’entreprise. Seulement 40 % des entrepreneurs qui se sont lancés sans préparation sont encore dans les affaires après 5 ans. Cette statistique passe de 75 à 85 % pour ceux qui ont pris le temps de bien se préparer avant de faire le saut. La clé du succès : préparation, enthousiasme et réseau.