La sculpture sur bois est une technique que l'on pratique en retirant de la matière. Elle désigne également l’œuvre réalisée en bois. La sculpture sur bois se différencie de la sculpture sur d'autres matériaux (argile, pierre...).

Il faut souvent faire un assemblage avec plusieurs planches de bois (très sec), préalablement dégauchies et rabotées. Ces bois sont assemblés différemment selon que l'on désire réaliser un bas-relief ou une ronde-bosse (sculpture statuaire). L'assemblage du bois est réalisé de manière à éviter les fissures et rétractions.

Les finitions pour bois sont spécifiques et très variées. Elles permettent une véritable mise en valeur du bois autant que du sujet sculpté. La sculpture peut être teintée ou colorée.

On reconnaît plusieurs étapes de la sculpture sur bois pour un bas- relief. Exemples :

  • Le traçage. Reproduire à l'aide d'un crayon le motif sur la pièce de bois. Selon la dimension du sujet, on peut utiliser un crayon au plomb.
  • L'ébauche ou le modelé est la recherche et la réalisation de la forme définitive. Cette étape consiste à galber les volumes et faire les détails du motif.
  • La finition pour éliminer quelques coups d'outils trop apparents, et jouer avec les ombres et la lumière en accentuant les creux. Une fois la sculpture achevée, elle doit toujours être protégée à l'aide de produits de finition (vernis, cire, huile...).

La sculpture sur bois « colorée » est la fusion entre la sculpture sur bois et la peinture. Ce médium, que l’on nomme bas-relief polychrome, consiste à sculpter des planches de bois qui sont, dans un premier temps, travaillées en bas-relief puis peintes à l'acrylique. Cette démarche artistique permet à certains artistes de transcender la sculpture sur bois par l’ajout de couleurs contrastantes qui sont mises en valeur par les jeux d’ombres que provoquent la composition et le relief.