Le temps des fêtes approche et pour les personnes qui ont des difficultés avec leur gestion de poids, c’est une période qui peut être plus difficile.

Le temps des fêtes est une période pour se rencontrer et festoyer ensemble. Nous sommes souvent invités à manger chez des amis ou de la famille où le choix des repas est décidé par l’hôte. On n’a pas nécessairement le contrôle sur ce qui va nous être présenté comme nourriture et pour certaines personnes, cela peut créer un stress, surtout chez celles qui veulent perdre du poids ou ne pas reprendre le poids difficilement perdu.

Par exemple, vous adorez les pâtisseries! C’est facile dans votre maison de ne pas en avoir, mais si vous arrivez chez ma tante Jeanine et qu’elle a fait son fameux gâteau au fromage, ainsi que son gâteau double chocolat, vous tombez comme dans un combat intérieur, c’est stressant et très désagréable.

Si vous réussissez le combat de ne pas manger les fameuses pâtisseries, vous êtes fier de vous, par contre le lendemain soir pendant un autre souper du temps des fêtes, le combat livré la veille a créé chez vous comme une obsession qui pourrait cette fois-ci, vous faire perdre un peu le contrôle sur ce que vous mangez et vous amener dans l’excès, pour compenser (privation égale souvent excès au bout de quelques jours).

Pour certaines personnes, leur rapport à la nourriture est comme un combat que le temps des fêtes accentue, soit parce quelles ne veulent pas prendre de poids où parce qu’elles ne veulent pas finir le temps des fêtes avec un foie malmené qui va apporter son lot de fatigue et de problèmes digestifs, par la suite.

Trucs alimentaires pour bien gérer cette période

Chaque année, on entend souvent les mêmes recommandations :

  • • manger plus de crudités avant et pendant les repas
  • • ne pas arriver le ventre vide à un souper
  • • manger un petit goûter léger avant le réveillon
  • • boire beaucoup d’eau (1 verre entre chaque verre d’alcool)
  • • se préparer une assiette équilibrée

Ce sont des trucs très intéressants, mais malheureusement, chez certaines personnes, ils n’apportent pas les résultats espérés qui sont de manger moins et de ne pas prendre de poids pendant cette période de l’année. Selon moi, la raison est très simple, c’est que les gens ne se posent pas la bonne question qui est : est-ce que j’ai encore faim?

Pendant le temps des fêtes, je vous propose qu’à la place de décider avec votre tête de ce que vous allez manger ou pas (parce que vous considérez que tel aliment est bon et que tel autre est mauvais), ou encore de manger en fonction du calcul de vos calories, je vous propose de vous poser une question et la même pendant cette période particulière : est-ce que j’ai encore faim?

Décidez de manger avec votre appétit et non avec votre tête. Si vous vous autorisez à manger à votre faim, vous ne serez pas en combat, vous ne serez pas en privation à l’intérieur de vous et vous diminuerez grandement les risques d’excès par la suite.

Trucs et astuces pour manger selon son appétit

Quand vous allez préparer votre assiette, mettez-en moins dedans et après environ 10 minutes, si vous avez encore faim, vous en reprendrez. Le truc, c’est de prendre le temps de manger, car les signaux de la satiété peuvent prendre 20 minutes avant de se pointer. Prenez plaisir à manger et savourez votre repas, prenez le temps de goûter, c’est la meilleure façon de reconnaître ce que vous trouvez trop salé ou trop sucré et de faire de meilleurs choix par la suite.

Et si après votre repas, vous n’avez plus faim, dites-vous que plus tard dans la soirée, si vous avez faim à nouveau, vous mangerez autre chose, par exemple votre dessert. Rassurez-vous en vous disant qu’il n’y a pas de restrictions et que la seule loi à respecter est celle de votre satiété.

Profitez aussi des journées de repos que vous avez entre vos réceptions pour reprendre vos habitudes alimentaires normales, n’attendez pas à la fin des fêtes.

Un autre truc pour vous aider à passer un beau temps des fêtes sans être dans les excès, c’est de vous faire plaisir par autre chose que la nourriture ou l’alcool. Souvent, on trouve du réconfort dans la nourriture, on se fait plaisir à manger quelque chose qu’on aime et c’est correct, mais je vous encourage fortement à trouver des activités que vous aimez faire telles que marcher dans le bois, faire du ski, de la raquette, jouer aux quilles, faire des casse-tête, prendre un bain chaud avec des huiles parfumées, lire un bon livre, etc. Si vous apprenez à vous gâter avec autre chose que de la nourriture ou de l’alcool, vous allez tourner votre attention sur d’autres intérêts et être moins attiré par ces seuls plaisirs.

Trucs et astuces pour les personnes avec des problèmes de santé

Chez les personnes qui ont des problèmes de santé comme le diabète ou des intolérances et allergies alimentaires (produits laitiers, gluten, etc.) ou tout simplement des personnes ayant des choix alimentaires différents comme les végétariens ou végétaliens, prenez le temps de contacter la personne qui vous reçoit en lui expliquant vos restrictions et en lui offrant d’apporter vous-même des choses qui vont compléter votre assiette et votre repas. Vous pourrez donc manger quelque chose qui vous convient et avoir vous aussi quelque chose d’un peu plus festif.