Le Jour de la Terre, c’était le 22 avril, mais ça ne veut pas dire qu’il faut arrêter de prendre soin de la planète le reste de l’année. Bien au contraire, pour que la santé de la terre s’améliore, il faut continuellement faire des efforts. Parfois, ces efforts sont de petits gestes simples et anodins dont nous sous-estimons l’importance. 

1. Planter des végétaux mellifères. Les abeilles sont tranquillement en train de disparaître. Pourtant, elles sont essentielles à notre alimentation puisqu’environ 40 % des produits alimentaires que nous consommons proviennent directement ou indirectement du travail des abeilles. En plantant des végétaux mellifères, vous contribuez donc à la survie des abeilles et à la survie de l’homme. 

2. Favoriser le paiement de facture en ligne. À l’ère du numérique, pratiquement tout peut être fait en ligne. Le paiement de facture en est un exemple simple. Si les États-Unis seulement payaient leurs factures en ligne, il est estimé que cela pourrait réduire les déchets dans les dépotoirs de plus de 800 000 tonnes par année en plus de permettre de réduire l’émission de gaz à effet de serre de 2,1 millions de tonnes. 

3. Planter un arbre. La déforestation est un problème grandissant de notre planète. La quantité d’arbres sur la terre réduit à vue d’œil. Pourtant, les arbres sont nécessaires à la survie de l’homme. Ils permettent, entre autres, de produire de l’oxygène ainsi que de réduire la quantité de CO2 dans l’air.  

4. Ramasser les déchets. Malheureusement, nous traitons notre planète comme une poubelle. Pour le prouver, allez sur le bord d’un cours d’eau et remarquez le nombre de déchets qui se trouvent par terre. Vous pourriez être surpris. Donc, si vous en avez l’occasion, ramassez les déchets que vous trouvez par terre et allez les porter dans une poubelle ou bien au recyclage afin de rendre notre planète plus propre. 

5. Lundi sans viande. Il est estimé que la production de viande est responsable de 18 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Les émissions de méthane, un gaz qui est produit par les ruminants et par la gestion du fumier et qui contribue 25 fois plus au réchauffement planétaire que le CO2 seraient principalement responsables de ce chiffre. À titre de comparaison, les voitures, bateaux, avions et tout autre moyen de transport sont responsables pour environ 13 % des émissions globales. Si chacun d’entre nous réduisait sa consommation de viande de seulement une journée par semaine, cela permettrait de réduire ce nombre considérablement. 

6. Opter pour une pomme de douche à débit réduit. Dans les pays occidentaux, nous tendons à oublier que l’eau n’est pas une ressource illimitée. Il faut en consommer intelligemment. Une pomme de douche homologuée WaterSense® vous permettra une économie d’eau d’au moins 40 % en plus de réduire votre facture d’électricité. Pour économiser encore plus d’eau, ne la laissez pas couler lorsque vous vous brossez les dents. 

7. Utiliser des bouteilles d’eau réutilisables. Un véritable continent de déchets de plastique est en train de se former sur l’océan et les bouteilles de plastique jetables en sont en partie responsables. De plus, celles-ci prendraient plusieurs centaines d’années avant de complètement se dégrader. Pour les mêmes raisons, pensez à apporter vos sacs réutilisables lorsque vous faites l’épicerie.

8. Éviter le gaspillage alimentaire. Selon un rapport réalisé par la Commission of Environmental Cooperation, chaque habitant du Canada gaspille environ 396 kilogrammes de nourriture par année. Pour éviter cela, vous pouvez, entre autres, cuisiner les bonnes quantités, organiser les produits selon leur date d’achat dans votre réfrigérateur ou bien noter ce que vous jetez pour ne pas reproduire la même erreur. 

9. Fermer les stores. Lorsque les rayons du soleil sont trop chauds, fermer vos stores vous permettrait d’économiser en climatisation et par le fait même réduirait votre consommation d’énergie. 

10. Sécher vos vêtements sur la corde à linge. Aux États-Unis, chaque habitant dépense en moyenne 135 $ par année en énergie pour sécher leurs vêtements. Pourtant, une corde à linge a le même effet et procure une odeur de fraîcheur aux tissus. 

11. Repenser votre façon de vous transporter. Comme expliqué ci-haut, l’industrie du transport est responsable pour environ 13 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Pour contribuer à réduire cela, il suffit de prendre son vélo pour aller au travail ou de privilégier le transport en commun et le covoiturage.